Chapitre 6 - Loi Sur La Lutte Contre Les Crimes Violents

 
EXTRAIT GRATUIT

56-57 ELIZABETH II

CHAPITRE 6

Loi modifiant le Code criminel et d'autres lois en conséquence [Sanctionnée le 28 février 2008] Attendu :

que les Canadiens ont le droit de vivre en sécurité dans la société;

que les actes de violence mettant en jeu des armes à feu continuent de menacer la sécurité des Canadiens;

que les délinquants dangereux et à haut risque présentent un danger important pour la sécurité du public;

que la conduite avec capacités affaiblies par l'effet d'une drogue ou de l'alcool peut causer des lésions corporelles graves aux personnes circulant sur la voie publique au Canada ou entraîner leur mort;

que nos familles devraient être en mesure d'élever leurs enfants sans craindre que ceuxci soient la cible de prédateurs sexuels;

que le Parlement s'engage à édicter des lois exhaustives pour lutter contre les crimes violents et protéger les Canadiens tout en respectant les droits et libertés garantis par la Charte canadienne des droits et libertés et les valeurs qui la sous-tendent;

que ces lois devraient faire en sorte que les délinquants violents soient détenus en prison, que les agents chargés de l'application de la loi aient des outils efficaces pour la détection et l'enquête des crimes et que les jeunes personnes soient mieux protégées contre les prédateurs sexuels, 56-57 ELIZABETH II

CHAPITRE 6

Loi modifiant le Code criminel et d'autres lois en conséquence [Sanctionnée le 28 février 2008] Attendu :

que les Canadiens ont le droit de vivre en sécurité dans la société;

que les actes de violence mettant en jeu des armes à feu continuent de menacer la sécurité des Canadiens;

que les délinquants dangereux et à haut risque présentent un danger important pour la sécurité du public;

que la conduite avec capacités affaiblies par l'effet d'une drogue ou de l'alcool peut causer des lésions corporelles graves aux personnes circulant sur la voie publique au Canada ou entraîner leur mort;

que nos familles devraient être en mesure d'élever leurs enfants sans craindre que ceuxci soient la cible de prédateurs sexuels;

que le Parlement s'engage à édicter des lois exhaustives pour lutter contre les crimes violents et protéger les Canadiens tout en respectant les droits et libertés garantis par la Charte canadienne des droits et libertés et les valeurs qui la sous-tendent;

que ces lois devraient faire en sorte que les délinquants violents soient détenus en prison, que les agents chargés de l'application de la loi aient des outils efficaces pour la détection et l'enquête des crimes et que les jeunes personnes soient mieux protégées contre les prédateurs sexuels,

Sa Majesté, sur l'avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

TITRE ABRÉGÉ 1. Loi sur la lutte contre les crimes violents.

CODE CRIMINEL 2. L'article 84 du Code criminel est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :

(5) Lorsqu'il s'agit de décider, pour l'application des paragraphes 85(3), 95(2), 99(2), 100(2) ou 103(2), si la personne déclarée coupable se trouve en état de récidive, il est tenu compte de toute condamnation antérieure à l'égard :

a) d'une infraction prévue aux articles 85, 95, 96, 98, 98.1, 99, 100, 102 ou 103 ou au paragraphe 117.01(1);

b) d'une infraction prévue à l'article 244;

c) d'une infraction prévue aux articles 220, 236, 239, 272 ou 273, au paragraphe 279(1) ou aux articles 279.1, 344 ou 346, s'il y a usage d'une arme à feu lors de la perpétration.

Toutefois, il n'est pas tenu compte des condamnations précédant de plus de dix ans la condamnation à l'égard de laquelle la peine doit être déterminée, compte non tenu du temps passé sous garde.

(6) Pour l'application du paragraphe (5), il est tenu compte de l'ordre des déclarations de culpabilité et non de l'ordre de perpétration des infractions, ni du fait qu'une infraction a été commise avant ou après une déclaration de culpabilité.

3. (1) L'alinéa 85(1)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :

a) soit lors de la perpétration d'un acte criminel qui ne constitue pas une infraction visée aux articles 220 (négligence criminelle entraînant la mort), 236 (homicide involonSa Majesté, sur l'avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

TITRE ABRÉGÉ 1. Loi sur la lutte contre les crimes violents.

CODE CRIMINEL 2. L'article 84 du Code criminel est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :

(5) Lorsqu'il s'agit de décider, pour l'application des paragraphes 85(3), 95(2), 99(2), 100(2) ou 103(2), si la personne déclarée coupable se trouve en état de récidive, il est tenu compte de toute condamnation antérieure à l'égard :

a) d'une infraction prévue aux articles 85, 95, 96, 98, 98.1, 99, 100, 102 ou 103 ou au paragraphe 117.01(1);

b) d'une infraction prévue à l'article 244;

c) d'une infraction prévue aux articles 220, 236, 239, 272 ou 273, au paragraphe 279(1) ou aux articles 279.1, 344 ou 346, s'il y a usage d'une arme à feu lors de la perpétration.

Toutefois, il n'est pas tenu compte des condamnations précédant de plus de dix ans la condamnation à l'égard de laquelle la peine doit être déterminée, compte non tenu du temps passé sous garde.

(6) Pour l'application du paragraphe (5), il est tenu compte de l'ordre des déclarations de culpabilité et non de l'ordre de perpétration des infractions, ni du fait qu'une infraction a été commise avant ou après une déclaration de culpabilité.

3. (1) L'alinéa 85(1)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :

a) soit lors de la perpétration d'un acte criminel qui ne constitue pas une infraction visée aux articles 220 (négligence criminelle entraînant la mort), 236 (homicide involontaire coupable), 239 (tentative de meurtre), 244 (décharger une arme à feu avec une intention particulière), 272 (agression sexuelle armée) ou 273 (agression sexuelle grave), au paragraphe 279(1) (enlèvement) ou aux articles 279.1 (prise d'otage), 344 (vol qualifié) ou 346 (extorsion);

(2) Les alinéas 85(3)b) et c) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

b) en cas de récidive, d'un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de trois ans.

4. Les paragraphes 91(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

91. (1) Sous réserve des paragraphes (4) et (5), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme à feu sans être titulaire à la fois d'un permis qui l'y autorise et du certificat d'enregistrement de cette arme.

(2) Sous réserve du paragraphe (4), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé -- autre qu'une réplique -- ou des munitions prohibées sans être titulaire d'un permis qui l'y autorise.

5. Les paragraphes 92(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

92. (1) Sous réserve des paragraphes (4) et (5), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme à feu sachant qu'il n'est pas titulaire d'un permis qui l'y autorise et du certificat d'enregistrement de cette arme.

taire coupable), 239 (tentative de meurtre), 244 (décharger une arme à feu avec une intention particulière), 272 (agression sexuelle armée) ou 273 (agression sexuelle grave), au paragraphe 279(1) (enlèvement) ou aux articles 279.1 (prise d'otage), 344 (vol qualifié) ou 346 (extorsion);

(2) Les alinéas 85(3)b) et c) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

b) en cas de récidive, d'un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de trois ans.

4. Les paragraphes 91(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

91. (1) Sous réserve des paragraphes (4) et (5), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme à feu sans être titulaire à la fois d'un permis qui l'y autorise et du certificat d'enregistrement de cette arme.

(2) Sous réserve du paragraphe (4), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé -- autre qu'une réplique -- ou des munitions prohibées sans être titulaire d'un permis qui l'y autorise.

5. Les paragraphes 92(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :

92. (1) Sous réserve des paragraphes (4) et (5), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme à feu sachant qu'il n'est pas titulaire d'un permis qui l'y autorise et du certificat d'enregistrement de cette arme.

(2) Sous réserve du paragraphe (4), commet une infraction quiconque a en sa possession une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé -- autre qu'une réplique -- ou des munitions prohibées sachant qu'il n'est pas titulaire d'un permis qui l'y autorise.

6. Le passage du paragraphe 93(1) de la même loi précédant l'alinéa a) est remplacé par ce qui suit :

93. (1) Sous réserve du paragraphe (3), commet une infraction le titulaire d'une autorisation ou d'un permis qui l'autorise à avoir en sa possession une arme à feu, une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé ou des munitions prohibées, s'il les a en sa possession :

7. Le passage du paragraphe 94(1) de la même loi précédant l'alinéa a) est remplacé par ce qui suit :

94. (1) Sous réserve des paragraphes (3) à (5), commet une infraction quiconque occupe un véhicule automobile où il sait que se trouvent une arme à feu, une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé -autre qu'une réplique -- ou des munitions prohibées sauf si :

8. (1) Le passage du paragraphe 95(1) de la même loi précédant l'alinéa a) est remplacé par ce qui suit :

95. (1) Sous réserve du paragraphe (3), commet une infraction quiconque a en sa possession dans un lieu quelconque soit une arme à feu prohibée ou une arme à feu à autorisation restreinte chargées, soit une telle arme non chargée avec...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI GRATUIT