200e anniversaire de la Bibliotheque de l'Assemblee legislative de l'Ontario.

Auteur:Cop, Monica
Fonction :Article vedette
 
EXTRAIT GRATUIT

Depuis sa creation, il y a 200 ans, la Bibliotheque de l'Assemblee legislative de l'Ontario a demenage a maintes reprises, survecu a plusieurs incendies et pris le virage numerique. Pour souligner cet anniversaire memorable, l'auteur propose une incursion dans l'histoire de la bibliotheque, une breve analyse des difficultes qu'elle et ses homologues doivent surmonter dans l'execution de leur fonction non partisane de soutien aux parlementaires et un apercu des tendances recentes qui agissent sur le fonctionnement de ces institutions.

En 2016, la Bibliotheque de l'Assemblee legislative de l'Ontario celebre son 200e anniversaire. C'est l'occasion par excellence de reflechir a sa riche histoire et de faire un retour sur l'evolution de la maniere dont elle et ses homologues fournissent leurs services aux assemblees legislatives du Canada.

La premiere incarnation de la Bibliotheque de l'Assemblee legislative de l'Ontario remonte a la fin des annees 1700 dans la province du Haut-Canada. Au debut, c'etait une modeste collection d'ouvrages destines a aider les elus dans leur travail de legislateur. C'est cependant le 1er avril 1816 que la Bibliotheque de la province du Haut-Canada voit officiellement le jour. Ce jour-la est adoptee une loi intitulee An Act to appropriate a sum of Money for providing a Library for the use of the Legislative Council and House of Assembly of this Province, qui prevoit l'affectation d'un montant de 800 [pounds sterling] a l'achat de livres et de cartes pour meubler une bibliotheque. Elle est fondee seulement neuf ans apres la bibliotheque de la Chambre des communes britannique et 16 ans apres celle du Congres americain.

Il faut attendre 1827 pour que soit nomme le premier bibliothecaire, l'etudiant en droit Robert Baldwin Sullivan. A l'epoque, la presence du bibliothecaire n'est exigee que lorsque siege l'Assemblee legislative, soit en moyenne neuf semaines par annee. Fait interessant, Sullivan fait usage de ses temps libres pour etre admis au barreau, faire campagne pour l'election de son oncle, exercer le droit et meme devenir maire de Toronto. Parmi ses successeurs d'avant-garde, on compte William Winder, medecin et membre de la guerilla > ayant combattu dans la peninsule du Niagara lors de la Guerre de 1812, et Alpheus Todd, prodige de l'indexation employe de la Bibliotheque depuis l'age de 15 ans. A ses debuts, la Bibliotheque peine a conserver ses ressources documentaires intactes. On y attribue comme cause le...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE