Allocution du juge Gascon: reception de bienvenue speech of Justice Gascon: welcoming reception.

Author:Gascon, Clement
Position::Canadian Supreme Court
 
FREE EXCERPT

Madame la Juge en chef, chers collegues de toutes juridictions, membres des differents barreaux, professeurs et etudiants de l'Universite d'Ottawa.

Quand la professeure et doyenne Nathalie Des Rosiers (1) m'a d'abord parle de cette activite, elle me l'a decrite comme un simple cocktail a l'universite, pour vous souhaiter la bienvenue a Ottawa et mieux vous connaitre.

A written invitation followed, this time from both deans of the Civil Law and Common Law Sections (2) : they referred to >. En passant, they added, it will begin in the Gowlings Moot Court (3) and a speech would be appreciated. Today, here I am, the room is full. There is even a full bench of the Court present (4).

I am a newcomer in the neighbourhood, unaware of the local habits. But I am curious. What do you do when you convey your guests to a formal event? I am impressed and grateful.

C'est une belle tradition de votre universite d'inviter les nouvelles recrues a l'aube de leur carriere a la Cour supreme. L'objectif est, me dit-on, de presenter le juge a divers segments de la communaute juridique de son nouveau milieu. Le groupe que vous formez est varie et etendu. Le defi de l'orateur est assez singulier.

I take it that many of you are here today with a common question, no doubt justified: Who is he? Why him? I understand you. After my appointment, I also asked myself at one point, why me? Not that I thought that I cannot handle the task, but it remains that there are other highly qualified persons who would deserve it as well.

Je vais tenter de repondre a votre premiere question, >. Je laisserai a d'autres le soin de repondre a ma deuxieme, >.

Quitte a commencer par la conclusion, je vous dirais que je suis chanceux et privilegie de me retrouver a 54 ans juge a la Cour supreme du Canada. Je ne suis pas, je crois, bien different de plusieurs d'entre vous. La vie a ete genereuse pour moi tout au long de mon parcours personnel et professionnel. To borrow from the words of Justice Sotomayor (5) of the United States Supreme Court : > (6).

Le 2 juin dernier, j'entreprenais une semaine en formation de trois juges a la Cour d'appel. C'etait la journee des requetes. Pour la premiere fois dans ma carriere, le role etait vide a 11 h. Normalement, il s'etend au-dela de 16 h. Back in my office, someone had left messages everywhere. The number to call back began with 6-1-3 (7). In Montreal, this is the exception. I reached the person. It was 11:30.

> As I was speechless, he added politely, >. I finally uttered : >. I hung up, closed the door, took a deep breath, stared at the window : >

Dans l'heure qui a suivi, je me suis laisse aller a mes pensees. Sans doute inconsciemment, j'ai revu mon parcours. Quand on franchit une etape marquante de sa vie, on regarde immanquablement vers le passe pour mieux comprendre d'ou on vient et ou on s'en va. Ce parcours resume bien qui je suis. Je vous en livre les grandes lignes. Il rejoint un peu, je crois, une partie de chacun de vous.

J'ai d'abord eu la chance de naitre dans une famille qui a toujours priorise les valeurs d'education, de respect, d'integrite et d'assiduite (9). Quand on vous les inculque, elles vous suivent et vous definissent. C'est mon cas. Mon milieu de vie en est impregne. Dans la recherche de qui on est, c'est un incontournable. Au-dela des competences professionnelles et juridiques qui doivent aller de soi, les qualites d'un juge sont aussi le reflet de ses qualites d'humain. Malgre l'ideal parfois trompeur qu'on s'en fait, un juge reste une personne, faconnee par son environnement et ses valeurs.

J'ai marie une femme exceptionnelle (10) qui partage ces valeurs depuis plus de 30 ans. Nous avons tous deux fait carriere comme avocats et nous sommes aujourd'hui tous deux juges. Un melange explosif pour certains ; une recette gagnante pour nous.

De quoi parfois exasperer nos trois enfants, mais ils s'y font. Ils sont d'ailleurs mes meilleurs complices.

J'ai ensuite eu la chance de decouvrir un domaine, le droit, qui est devenu une passion. Law has been in the back of my mind since my teenage years. I was not raised in a family of jurists. This was a truly personal passion. It is important to have one. To do great work, you must first love...

To continue reading

FREE SIGN UP