Allocution de la juge Suzanne Cote: reception de bienvenue.

Author:Cote, Suzanne
Position:Canada
 
FREE EXCERPT

THE JUDGES OF THE Supreme Court of Canada and the University of Ottawa's Faculty of Law have always maintained close personal and professional ties. It is tradition to hold a welcoming reception for each newly appointed judge to the Supreme Court of Canada. The Chief Justice and Puisne Judges of the Supreme Court of Canada, Deans of the Common Law and Civil Law Sections, professors and students are invited to attend. In keeping with this tradition, the Faculty of Law celebrated on March 19th, 2015 the appointment of the Honourable Justice Suzanne Cote. Here are her full remarks at this event.

LES JUGES DE LA Cour supreme du Canada et la Faculte de droit de l'Universite d'Ottawa ont toujours entretenu d'etroites relations, tant personnelles que professionnelles. La tradition veut que l'on tienne une reception d'accueil pour chaque juge nouvellement nomme a la Cour supreme du Canada. La juge en chef et les juges puines de la Cour supreme du Canada, les doyennes des sections respectives de common law et de droit civil, le corps professoral et la population etudiante sont convies a cette reception. Pour perpetuer cette tradition, la Faculte de droit a celebre, le 19 mars 2015, la nomination de l'honorable juge Suzanne Cote. Voici la version integrale de ses remarques lors de cet evenement.

Madame la Juge en chef,

Chers collegues de la Cour supreme,

Chers collegues des autres cours et tribunaux,

Mesdames les Doyennes des sections de common law et de droit civil,

Chers anciens confreres et consoeurs du Barreau,

Mesdames et Messieurs,

C'EST AVEC BEAUCOUP DE plaisir que j'ai recu l'invitation de Mesdames les Doyennes Des Rosiers (1) et Levesque (2) d'assister a cette reception laquelle, me dit-on, s'inscrit dans une tradition maintenant bien ancree de souhaiter la bienvenue aux juges nouvellement nommes a la Cour supreme du Canada (3).

Vous m'en voyez ravie et je vous en remercie Mesdames les Doyennes.

Depuis mon arrivee en Outaouais, j'ai recu de nombreuses marques d'attention, non seulement de mes collegues, mais aussi d'amis, qui veulent faciliter mon integration. Cette tradition de votre universite vient confirmer l'hospitalite legendaire de votre region.

Contrairement a mon collegue, l'honorable Wagner (4), et a deux anciens juges de notre Cour, les honorables Bastarache (5) et Charron (6), mon aima mater (7) n'est pas l'Universite d'Ottawa, mais cette derniere ne m'est point inconnue, au contraire. Je me souviens qu'a l'epoque de mes demandes d'admission pour mes etudes en droit, j'avais fait une demande aupres de votre universite--acceptee d'ailleurs--, mais la jeune gaspesienne que j'etais a l'epoque considerait qu'Ottawa etait bien loin de la maison familiale (8). Je dois dire que mes parents pensaient aussi la meme chose, et je suis donc partie pour l'Universite Laval (9).

Je pense cependant queje peux dire que votre universite est mon aima mater par alliance, puisque c'est ici que mon compagnon de vie y a acquis une solide formation juridique (10) et que j'ai pu, par son entremise, rencontrer beaucoup de vos professeurs et etudiants, de meme que participer a certaines activites de votre Faculte de droit.

Pendant plusieurs annees, j'ai aussi eu l'occasion de rencontrer de nombreux etudiants et etudiantes de votre universite, de meme que certains de leurs professeurs et entraineurs emerites a l'occasion de la competition annuelle de la Coupe Guy Guerin (11) (competition provinciale menant a la Coupe Sopinka (12)).

En effet, j'ai ete responsable pendant plusieurs annees--en collaboration avec un confrere d'un autre cabinet d'avocats--de l'organisation de cette competition. A chaque fois, en voyant vos etudiants et etudiantes plaider, j'ai ete en mesure de constater la solidite et la qualite de la formation dispensee par votre Faculte. Je conserve d'ailleurs un excellent souvenir de ces rencontres qui furent l'occasion de discussions fort interessantes. Je profite ici de l'occasion pour souligner la contribution genereuse de Me Gene Assad13, qui nous a malheureusement quittes depuis.

J'ai aussi ete a meme d'observer, au cours des annees, le rayonnement de votre universite au niveau national.

En effet, ayant ete impliquee tout recemment dans le recrutement de nos clercs pour la periode 2016-2017 (14), j'ai pu constater a quel point les vocations bijuridique et bilingue de votre Faculte de droit sont un atout precieux et essentiel pour...

To continue reading

FREE SIGN UP