Ameliorer la representation des sexes en politique federale et au Parlement.

Auteur:Galandy, Jennifer
Fonction :Article Vedette
 
EXTRAIT GRATUIT

Que pouvons-nous faire pour obtenir la representation equitable des sexes en politique federale et au sein du Parlement du Canada? Quels obstacles s'opposent a la realisation de cet objectif? Que peuvent nous raconter les parlementaires canadiens au sujet des defis qu'ils ont vecus ou observes dans leur milieu de travail? Dans cet article, les auteures explorent, au moyen d'entrevues realisees aupres de six deputes et d'une analyse documentaire secondaire, les theories utilisees pour etayer les methodes visant a ameliorer la representation des sexes. Dans leur conclusion, elles avancent que les methodes employees a cette fin doivent etre exhaustives et diversifiees.

**********

On tient des discussions sur la representation des sexes dans tous les milieux de travail au Canada; il n'y a donc rien de surprenant a ce que le milieu politique s'y interesse aussi. Des chercheurs ont examine la representation des sexes au sein des parlements dans le but de determiner quels sont les partis politiques qui reussissent le mieux a parvenir a une representation equitable, ou du moins a s'approcher de cet objectif. L'etude des methodes employees pour ameliorer la representation (1) est importante. En effet, si nous parvenons a determiner quelles sont les methodes qui fonctionnent bien, nos recherches peuvent aider les gouvernements et les partis politiques a prendre les mesures necessaires pour un changement efficace. Dans le present article, au moyen d'une analyse documentaire secondaire et d'entrevues menees aupres de parlementaires de trois partis, nous examinons certains obstacles a l'atteinte d'une representation efficace des sexes (2) dans le regime politique federal du Canada. Nous concluons en avancant que les methodes visant a ameliorer la representation des sexes en politique doivent etre exhaustives et diversifiees (3).

Fondements theoriques

Diverses theories ont ete utilisees pour etayer les methodes visant a ameliorer la representation de sexes dans la sphere politique officielle. Par manque d'espace, nous ne les abordons que brievement, mais elles sont importantes en cela qu'elles guident les approches utilisees pour eliminer les inegalites sur le plan de la representation. D'apres la theorie relative au concept du genre en politique (Gender Politics Theory (4), les normes sociales relatives au genre impregnent les roles en milieu de travail. Selon la theorie relative au concept de representation en politique (Politics of Presence Theory) (5), ce n'est qu'en assurant une representation accrue des femmes et en accordant la priorite a leurs idees et aux questions qui les touchent que l'on peut aspirer a la parite hommes-femmes en politique. Enfin, selon la theorie de l'analyse dramaturgique (Dramaturgy Theory) (6), les humains sont comme des acteurs qui occupent des roles >, avec ou sans authenticite, et ils adoptent ces > par souci de conformite et d'acceptation en milieu de travail (ou en politique).

La societe impregne les roles sexospecifiques en plus de creer des obstacles a la participation des femmes en politique, notamment par la definition >. Les roles sexospecifiques, a leur tour, colorent les relations en milieu de travail. En general, les cultures occidentales conferent un statut plus eleve aux hommes dans l'espace public. Les hommes y sont, par consequent, consideres comme detenant plus de pouvoir. C'est la valeur des femmes qui s'en trouve donc diminuee. Cette idee--artifidelle--du pouvoir alimente nos attentes sur l'expression des roles sexospecifiques au foyer, au travail et, par consequent, en politique. La > n'est donc pas surprenante. En 2017, le Canada s'est classe au 62e rang sur 190 pays pour la proportion de femmes occupant des fonctions politiques (26,3%), les Etats-Unis se sont classes au 104e rang (19,1%), et le Royaume-Uni, au 47e rang (30%) (9).

Meme si les femmes accedent a des fonctions politiques, divers obstacles continuent de les empecher de >, meme lorsqu'elles deploient autant d'efforts que les hommes. L'un de ces obstacles est le >. Ce dont on parle ici, ce sont les contraintes invisibles, dont les attentes sexospecifiques liees a la gestion de l'equilibre travail-vie personnelle et les limites financieres (iniquite salariale et manque d'acces aux reseaux de financement), contribuent a bloquer les possibilites de promotion et d'avancement des femmes a des echelons superieurs.

Un autre obstacle est celui de >. Parfois, on recrute des femmes inexperimentees comme candidates pour demontrer l'engagement d'un parti a l'egard de la representation des sexes, mais sont placees dans des circonscriptions oo le parti n'a pas beaucoup de chance de l'emporter (11). Si les candidates sont plus susceptibles de se retrouver dans des circonscriptions impossibles a remporter, cela cree une fausse representation des femmes (12). Les campagnes de ces >, en conjonction avec la tendance qu'ont les medias a se concentrer sur la vie personnelle et l'apparence des femmes, alimentent la (fausse) croyance selon laquelle les femmes ne sont pas qualifiees (13). Les attentes des electeurs sont egalement sexospecifiques, par suite de decennies de conditionnement contre les femmes qui se portent candidates. Ils peuvent les >, mais pas necessairement les > ou les > lorsqu'elles sont >. Des universitaires reconnaissent que les > nuisent aux candidatures des femmes, qui risquent de se voir reprocher de s'ecarter de leur role impose par la societe, soit s'occuper des enfants et de la famille.

Dans cet article, nous soutenons que les moyens d'accroitre la representation des femmes doivent s'appuyer sur deux principes. Il faut :

1) faire augmenter le nombre de femmes en politique (dans des circonscriptions viables et dans des postes decisionnels);

2) accorder la priorite a la representation des femmes au sein des >.

Methodologie

Prenant appui sur des travaux precedents de Mme Galandy (17), nous nous sommes penchees sur les obstacles lies au sexe dans le regime politique federal du Canada selon trois angles theoriques, soit le concept du genre en politique, le concept de representation en politique et l'analyse dramaturgique, en plus de proceder a l'analyse des donnees primaires (entrevues individuelles aupres de deputes) et des...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE