> : les bureaux de circonscription dans le Grand Nord: table ronde en presence de trois deputes territoriaux : Michael Nadli, Frederick (Sonny) Blake Jr., et Kevin Menicoche.

Fonction :Interview
 
EXTRAIT GRATUIT

Dans le cadre de cette discussion en table ronde, trois deputes territoriaux de circonscriptions rurales et du nord des Territoires du Nord-Ouest reflechissent aux defis particuliers qui attendent les parlementaires appeles a exercer leur travail de depute dans des collectivites eloignees. Ils expliquent que leurs bureaux doivent souvent s'adapter aux besoins des collectivites. A leurs yeux, un bureau de circonscription est un gage d'equilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, une source d'emplois locaux pour les regions qui en ont bien besoin et un lien deplus avec le siege du gouvernement. Les bureaux de circonscription sont aussi des instances de dernier appel pour les electeurs mecontents des decisions de l'administration.

RPC : Vous qui representez un vaste territoire geographique, comment faites-vous pour decider de l'endroit ou des endroits oo vous installerez votre ou vos bureaux de circonscription? Comment arrivez-vous a partager votre temps entre un endroit et un autre?

Menicoche : Il se trouve que la plus importante collectivite de ma circonscription est a Fort Simpson, la oo j'habite, et c'est la oo j'ai ouvert mon bureau de circonscription. J'effectue souvent trois tournees completes des collectivites et j'en profite alors pour tenir des assemblees publiques quand je suis sur place. Je fais trois voyages par annee. Entre ces voyages, les ministres se rendent dans les collectivites une ou deux fois l'an. Ce mode de fonctionnement fait partie integrante d'un gouvernement de type consensuel. Chacune de ces collectivites a un chef, deux des collectivites de ma circonscription ont des maires et deux ont des presidents metis. Je traite avec 10 representants elus. Dans une circonscription plus centrale, comme Hay River ou Inuvik, je peux avoir a traiter avec un grand chef et une organisation metisse, en plus du maire.

Nadli : Je represente quatre collectivites, dont la plus eloignee se trouve a environ deux heures et demie de route. La plus pres est situee a 45 minutes de route. Lorsque l'assemblee ne siege pas ou que je n'ai pas a participer a des seances de comite, je passe l'essentiel de mon temps dans ma collectivite d'origine, il etait donc logique pour moi d'avoir un bureau de circonscription dans ma collectivite. J'ai aussi un bureau qui fonctionne a temps partiel dans la collectivite la plus eloignee. Lorsque je visite les collectivites de ma circonscription, je commence par celle qui est la plus eloignee.

Blake : Lorsque j'ai ete elu depute, j'ai decide d'ouvrir un bureau a Fort McPherson, parce que c'est la collectivite la plus importante. Le bureau a toujours ete a cet endroit et la population est contente de ce choix. Je suis moi-meme originaire de Tsiigehtchic et certains se demandaient si je n'allais pas demenager mon bureau la bas. Beaucoup d'anciens s'arretent a mon bureau tous les deux ou trois jours pour savoir ce qui se passe ou pour me faire part de leurs preoccupations. Parce que nous sommes a Yellowknife pendant une centaine de jours par annee en moyenne, je passe autant de temps chez moi dans ma famille. Durant l'ete, nous disposons de beaucoup de temps pour nous deplacer dans notre circonscription. Je passe donc beaucoup de temps a Fort McPherson et je participe a de nombreuses activites a cet endroit et dans la collectivite d'Aklavik. Nous avons des jamborees durant la periode de Noel et des...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE