La Colline du Chatrlement : La colonie de chats de la capitale.

Auteur:Stos, Will
Fonction :Esquiases du Parlement et de leer passe
 
EXTRAIT GRATUIT

La Colline du Parlement offre un certain nombre d'attractions incontournables : la Tour de la Paix, la Bibliotheque du Parlement, des statues de premiers ministres et d'autres personnages celebres de l'histoire canadienne... Mais pendant des decennies, la colonie de felins de la Colline du Parlement a elle aussi attire chaque jour des centaines de curieux et de fervents amateurs de chats. D'abord amenes sur la Colline pour chasser les rongeurs, les chats ont fini par jouir d'une vie relativement paisible. Ces chatons bien nourris et bien soignes ont passe leur temps au soleil et ont conquis le cLur des parlementaires, du personnel, des visiteurs et des touristes. Dans cet article, nous celebrons la colonie feline (et le sanctuaire) de la Colline du Parlement. Bien que celle-ci n'existe plus, les souvenirs de ces felins amicaux et poilus ne sont pas pres de s'effacer.

**********

Lors de debats vigoureux a la Chambre des communes ou au Senat, les parlementaires peuvent, en se battant verbalement, etre comme chien et chat. Cependant, pendant pres d'un siecle (ou plus), de vrais chats ont vecu une existence paisible a deux pas de ces Chambres.

Bien que certains pensent que les chats sont arrives sur la Colline pour la premiere fois pendant la construction du canal Rideau, les historiens ont pu etablir avec certitude que les origines de la colonie de chats remontent au moins a 1924, lorsqu'une grande infestation de rats et de souris a suivi la construction de l'edifice du Centre.

Des ouvriers ont amene des chats pour garder la population de rongeurs sous controle. Bien que ces chats aient fait leur travail admirablement, ils se sont egalement reproduits rapidement. Bientot, certains employes de la Colline se sont plaints des chats qui erraient dans les couloirs. En 1955, leur utilisation pour repousser les rongeurs a pris fin lorsque les travailleurs ont commence a utiliser plutot des produits chimiques.

Neanmoins, la population feline etait encore tres nombreuse et de plus en plus de gens se souciaient de son bien-etre. Dans les annees 1930, les femmes de menage nourrissaient les chats en se rendant au travail; de meme, les ouvriers jardiniers et autres employes ou visiteurs s'etant attaches a la colonie les ont nourris a differents endroits jusqu'en 1970, date a laquelle Irene Desormeaux a assume le role de gardienne en chef de la colonie. Dans les annees 1980, avec l'aide de son voisin et ami, Rene Chartrand, elle a cree des structures de...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE