Comparative Federalism and Intergovernmental Agreements: Analyzing Australia, Canada, Germany, South Africa, Switzerland and the United States.

Auteur:Broschek, Jorg
 
EXTRAIT GRATUIT

Comparative Federalism and Intergovernmental Agreements: Analyzing Australia, Canada, Germany, South Africa, Switzerland and the United States, Jeffrey Parker, Routledge Series in Federal Studies, London et New York, 2014, 266 p.

Si les architectures institutionnelles federales conferent aux gouvernements le pouvoir d'agir de maniere autonome dans leurs propres territoires, elles les obligent en meme temps a travailler ensemble. Autrement dit, les federations combinent, a des degres divers, l'autonomie et le partage de pouvoirs. L'etendue et les modes de partage de pouvoirs dans les federations varient considerablement dans le temps et l'espace. Par exemple, la nature changeante de l'Etat moderne au XXe siecle a favorise l'emergence d'une nouvelle de cooperation dans nombre de federations. Au contraire, l'initiative du > aux Etats-Unis, le > au Canada et la clarification des roles en Allemagne et en Suisse representent des efforts de retablissement de l'autonomie et de reduction des ententes de partage de pouvoirs. Les mecanismes de partage de pouvoirs, toutefois, non seulement varient selon le contexte historique et le type de regime federal, mais encore ils prennent diverses formes. Une forme tres importante, mais peu etudiee, de partage de pouvoirs est constituee par les accords intergouvernentaux (AIG), qui sont au coeur de cette ambitieuse etude comparative de Jeffrey Parker.

Compte tenu de la proliferation historique et de l'omnipresence des AIG dans presque toutes les federations, le manque de recherche comparative sur la question est fort etonnant. Comme Parker le souligne dans l'introduction de son livre, les AIG sont multiples et visent des objectifs differents. Les AIG jettent les bases de l'adoption de nouveaux programmes de politiques dans des secteurs comme la sante ou l'education, etablissent un cadre pour la gestion ou la reglementation des ressources naturelles ou creent de nouvelles institutions comme le Council of Australian Governments (COAG). Essentiellement, l'etude comparative de Parker tente de mettre un peu plus en lumiere cette caracteristique capitale de la politique federale en posant deux questions : d'abord, en quoi les federations different-elles quant a l'utilisation des AIG et, ensuite, comment peut-on expliquer ces differences?

L'etude compare la portee et les modeles de formation d'AIG dans six federations : l'Australie, le Canada, l'Allemagne, l'Afrique du Sud, la Suisse et les EtatsUnis. Parker justifie...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE