Erratum.

L'article << Réflexion sur la prière : Analyse de la prière à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique, 20032019 >> (vol 44, no 3, p. 12-18) comportait un résumé sur les usages des prières dans les assemblées legislatives au Canada II comprenait la mention suivante sur la Nouvelle-Écosse ; << Le Président recite une version abregee u Notre Père, rédigée par le Président Mitchell en 1972 >>. Quelqu'un du comité de redaction de la Revue parlementaire canadienne a signalé qu'il s'agissait d'une inexactitude reprise dans de nombreuses sources au fil des ans.

C'est le Président Mitchell qui a rédigé en 1972 la prière récitée jusqu'à que l'Assemblée législative en soit dispensée. Elle se composait du Notre Père ainsi que des mots suivants :

<< Seigneur qui a toute notre confiance et dont la sagesse et la grâce nous ont permis de fonder ce pays, Nous te prions de nous donner le courage de servir Dieu durant nos années au service de la province.

Aide-nous à délibérer et à témoigner d'un véritable esprit de justice et d'équité pour tous à l'Assemblée législative.

Nous te prions de bénir la reine et la famille royale.

Donne-nous, membres de cette assemblée, la santé pour...

To continue reading

Request your trial

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT