Esquisses des parlements et de leur passe.

Auteur:Hynes, Susanne
Fonction :Chronique
 
EXTRAIT GRATUIT

Cette chronique est la premiere d'une serie de vignettes historiques explorant les traditions parlementaires, les parlementaires et les immeubles legislatifs du Canada. Nous nous appuyons sur les connaissances d'un reseau etabli de bibliothecaires parlementaires et de chercheurs canadiens, mais nous demandons aussi aux lecteurs de nous faire part de leurs suggestions et questions concernant des particularites et bizarreries parlementaires interessantes du passe. Ces dernieres pourraient servir de point de depart pour de fritures chroniques. Veuillez communiquer avec revparl@ontla.ola.org.

Dans toutes les capitales du Canada, de nombreuses personnes tirent beaucoup de fierte d'un edifice qui symbolise la democratie parlementaire et le gouvernement. Les immeubles legislatifs attirent les touristes, les lobbyistes, les eleves et les manifestants. Les gens s'y rendent pour apprendre, pour influencer et pour s'impregner de l'ambiance speciale qui regne dans un endroit ou leurs representants elus prennent des decisions qui les touchent tous. Parfois, ils s'y rendent aussi pour manifester.

Nous commencerons par un point tournant dans l'histoire parlementaire de Terre-Neuve qui illustre l'importance et la vulnerabilite du plus public des immeubles, l'Assemblee legislative. L'histoire a ete soumise par Kimberley Hammond, bibliothecaire de l'Assemblee legislative de Terre-Neuve-et-Labrador, qui travaille a la redaction d'un ouvrage sur l'histoire de cette Assemblee legislative. Sa province a ete la premiere a etre decouverte par les Europeens et la derniere a se joindre a la Confederation. Ce lieu a parfois ete tres strategique, mais il a aussi parfois ete presque oublie par les grandes puissances dont il etait le plus proche: la GrandeBretagne, le Canada, les Etats-Unis et la France. L'edifice Colonial a ete le siege du gouvernement jusqu'en 1956.

Une courte phrase qui se retrouve dans les articles de journaux de la journee est particulierement interessante: un jeune a vole la masse pendant l'emeute du 5 avril 1932 et un citoyen l'a oblige a la ramener!

La chronique se termine par l'histoire de la masse du Haut-Canada, qui a ete pillee par les troupes americaines qui ont incendie le > du HautCanada pendant la guerre de 1812, et qui a ete remise au Canada plus de cent ans plus tard. Il a fallu beaucoup plus de temps pour que cette masse soit retournee.

Manifestations a l'edifice Colonial

Au debut des annees 1930, la situation economique etait sombre...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE