Lettre du directeur.

Auteur:Stos, Will
 
EXTRAIT GRATUIT

Dans le present numero de la Revue parlementaire canadienne, nous nous interessons a ce que l'un de nos collaborateurs a qualifie de >, a savoir les bureaux de circonscription. Ensemble, le nombre bureaux de circonscription a l'echelle federale, provinciale et territoriale depasse largement le millier. Il est donc normal que bon nombre de citoyens d'un bout a l'autre du pays en connaissent un tant soit peu l'existence--que ce soit simplement parce qu'ils en ont apercu la devanture en circulant dans la rue ou parce qu'ils ont cherche activement a obtenir de l'aide aupres de leur bureau de circonscription en personne, par telephone ou par courrier.

Mais, a l'image du pays heterogene dans lequel ils ont pignon sur rue et des deputes qu'ils servent, ces bureaux affichent une grande diversite. Dans le cadre d'une serie d'entrevues et de tables rondes, nous presentons quelques exemples typiques de la facon dont certains parlementaires organisent leur bureau de circonscription ou de la facon dont d'autres s'acquittent de leur role de representants sans recourir a un bureau de circonscription, de meme que les difficultes particulieres posees par la situation geographique et la densite de la population.

Bon nombre de ces bureaux, aussi diverses que soient leurs formes et attributions, semblent s'etre transformes (ou s'etre mutes malgre eux) en services de premiere ligne de fait pour certains ministeres ou en instances de dernier recours pour les electeurs qui se heurtent a des obstacles administratifs et esperent que leur depute pourra interceder en leur nom a titre de defenseur ou de mediateur. Certains chercheurs qui ont collabore aux articles publies dans le present numero soulignent que cette evolution a...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE