Manitoba.

Auteur:Signorelli, Andrea
Fonction :Rapports legislatif
 
EXTRAIT GRATUIT

Les travaux de la 4e session de la 40e legislature ont repris le 30 avril 2015, le nouveau ministre des Finances Greg Dewar prononcant le premier discours du budget.

Au cours de 20152016, le total des depenses de fonctionnement du gouvernement du Manitoba est estime a 12,8 milliards de dollars, ce qui represente une augmentation de 2,3 % par rapport aux previsions des depenses de 20132014. Voici les faits saillants du budget du gouvernement :

* une nouvelle strategie d'emploi pour les jeunes et une nouvelle strategie postsecondaire pour etablir des liens entre l'enseignement superieur et les bons emplois;

* des credits d'impot pour aider les entreprises a couvrir les couts de formation des jeunes et 200 places d'apprentissage de plus dans les colleges du Manitoba;

* l'ouverture de deux nouvelles cliniques express et la construction d'etablissements de sante dans les regions rurales du Manitoba;

* des investissements de plus de 1 milliard de dollars dans des projets partout au Manitoba et plus de 440 millions de dollars pour appuyer les priorites municipales;

* une exemption d'impot accordee a 2 000 petites entreprises de plus, la bonification du credit d'impot pour l'equipement d'energie verte et la collaboration avec l'Administration aeroportuaire de Winnipeg afin d'obtenir plus de vols internationaux directs;

* une hausse du salaire minimum a 11 $ de l'heure;

* des initiatives pour les familles et les localites, dont une hausse de 10 % du credit d'impot aux soignants, la nouvelle strategie en sante mentale des enfants et des jeunes, les nouvelles mesures d'aide aux parents de famille d'accueil, les nouvelles ressources pour les organismes locaux diriges par des Autochtones et la creation de 900 nouvelles places en garderie;

* l'augmentation du double du remboursement de la taxe scolaire aux aines pour le faire passer a 470 $.

Lors de sa participation au debat sur le budget, le 1er mai 2015, le chef de l'Opposition officielle, Brian Pallister, a propose une motion de defiance a l'encontre du gouvernement selon laquelle il neglige les priorites des Manitobains dans le budget etant donne :

* qu'il n'a pas reconnu que les Manitobains en ont assez des promesses non tenues, notamment celles d'equilibrer le budget d'ici 2014 et de ne pas augmenter les impots, de respecter le droit de voter sur les augmentations de taxes et de reconnaitre que les Manitobains desirent un changement pour le mieux;

* qu'il n'a pas compris que les Manitobains paient davantage et recoivent moins etant donne que les services de premiere ligne, comme dans le domaine de la sante et de l'education, arrivent au dernier rang et qu'une famille moyenne a Winnipeg doit payer 3 200 $ de plus en taxes provinciales qu'une famille comparable habitant a Regina;

* qu'il n'a pas reconnu que la dette provinciale a double depuis 2008 en raison du gaspillage gouvernemental, forcant ainsi les Manitobains a payer plus de 800 millions de dollars en frais d'interet sur la dette, ce qui met en danger l'avenir du Manitoba puisque cet argent ne peut pas etre investi dans la protection des services de premiere ligne, la reduction des temps d'attente pour recevoir...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE