Nature symbolique et nature concrete de la presence de politiciens en situation de handicap : etude de cas de la C-B.

Auteur:Langford, Brynne
Fonction :Article vedette
 
EXTRAIT GRATUIT

Nous en savons peu au Canada a propos de la participation politique et des effets sur la politique publique des personnes handicapees. Les auteurs ont donc pris comme base les elections de 2013 en Colombie Britannique oo trois personnes handicapees ont ete elues afin d'examiner leur pertinence symbolique et concrete. On pourrait ameliorer la legitimite des gouvernements et la diversite d'opinions sur le plan symbolique et, sur le plan concret, offrir un role dans l'elaboration du programme. Pourtant, les avancees en matiere de politiques sont malheureusement exposees a la partisanerie.

Introduction

Bien des minorites, dont les femmes et les membres de groupes ethniques, ont fait des avancees (quoique parfois modestes) dans leur representation plus equitable au gouvernement ces dernieres decennies au Canada, les personnes handicapees accusent un grand retard en la matiere. Peu d'entre elles sont elues a l'echelon federal en fait, seul un tres faible nombre de personnes atteintes de handicaps visibles aux dernieres elections (1). Qui plus est, les etudes montrent que moins de 1 % des candidats aux elections provinciales, tous partis confondus, etaient des personnes handicapees, faisant encore ressortir les barrieres a leur participation electorale (2). La situation en Colombie-Britannique differe quelque peu : trois personnes atteintes d'un handicap visible ont ete elues a l'Assemblee legislative en mai 2013. Leur election revet-elle de l'importance? Les resultats en ColombieBritannique fournissent l'occasion ideale pour etudier l'incidence de leur election sur la representation des personnes handicapees dans la province. Quels facteurs expliquent leur election? Comment les problemes sur leur handicap ont-ils ete regles? Dans une optique plus large, est-ce que leur election compte? Les politiciens atteints d'une deficience feront-ils avancer les dossiers souleves par les personnes handicapees? Les reponses a ces questions sont certes capitales pour la promotion d'une meilleure representation des personnes handicapees dans la sphere politique, mais elles nous aident aussi a comprendre les modifications necessaires aux politiques sur les personnes handicapees.

Dans l'article, nous faisons valoir qu'il existe des avantages symboliques et d'autres potentiellement concrets du fait que des personnes handicapees se presentent aux elections et qu'elles sont elues. Dans la premiere partie, on etablit des paralleles avec les experiences des autres minorites a la recherche de representation politique. Il faut certes prendre en consideration les facteurs propres aux personnes handicapees, mais nous savons tres peu de choses sur le sujet, en particulier le contexte canadien, d'apres nos decouvertes. Nous allons analyser l'experience de trois personnes handicapees qui ont cherche a briguer un siege en Colombie-Britannique. L'analyse nous conduit a esquisser des reponses et des raisons qui expliquent cette percee dans la province. Nous avons decouvert que les partis politiques jouent le role important a la selection des candidats qui se presentent et a l'elaboration de politiques que leurs membres doivent appuyer.

Litterature

L'importance de representer les minorites

Le debat sur la representation concrete des minorites en politique porte surtout sur l'ampleur de la representation des politiciens membres de minorites et sur leur defense des interets des minorites dans les decisions strategiques. Certains specialistes soutiennent que la presence de representants des minorites (genre, race, orientation sexuelle) dans des fonctions decisionnelles peut conduire a la bonne consideration des interets des minorites dans les discussions et donc a des politiques publiques eclairees (3). On peut l'expliquer par le fait que, a titre individuel, les representants des minorites posent plus des questions qui entrent dans le vif du sujet que les autres representants. Comme les elus sont generalement sensibles a la composition demographique de leur circonscription (4), surgissent pourtant des questions sur l'ampleur de la representation concrete, d'autant plus que les interets des partis priment sur la representation de cette minorite (5). Les regimes politiques a forte tendance partisane, comme ceux du Canada (y compris en ColombieBritannique), freinent donc la representation concrete et amplifient les avantages symboliques.

Les minorites s'identifient plus facilement a leurs representants, et cette representation symbolique--voir des gens avec les memes caracteristiques que soi--inspire une plus grande confiance dans le gouvernement. Par exemple, les personnes handicapees n'ont pas necessairement tous les memes interets et, en raison de leurs experiences semblables, des interets opposes a ceux de la majorite composee de personnes non handicapees (6). Les sentiments comptent et sont directement lies aux impressions de l'efficacite politique. A titre d'exemple, citons l'etude sur la representation des minorites aux Etats-Unis concluant que la presence de representants des minorites suscite des opinions favorables sur la qualite de representation. Or, cette conclusion ne se traduit pas necessairement par la satisfaction globale de la representation au sein du gouvernement (7). C'est donc dire que ces sentiments se materialisent dans les taux de participation citoyenne. Il est essentiel que les minorites aient le sentiment d'avoir acces au gouvernement que ce soit par la representation (acces direct) ou par d'autres moyens (acces indirect).

Au cLur de ces chemins d'acces se trouvent l'importance de la question et la tribune choisie. Selon des donnees du RoyaumeUni, c'est tout de suite apres la Deuxieme Guerre mondiale que les partis politiques debattaient le plus des handicaps pour gagner le vote des anciens combattants invalides depuis peu (8). Constatant que les gouvernements les excluent et nourrissent depuis longtemps des prejuges a leur endroit, les minorites passent d'ailleurs par les groupes d'interets pour faire modifier les politiques. De ce fait, elles sont plus susceptibles de leur demander de les representer au lieu d'elire un representant; ces formes de representation sont neanmoins en pleine transformation. Dans l'ere neo-liberale actuelle, le financement et la consultation des groupes d'interet sont abandonnes au profit de la consultation directe des citoyens (9). La oo la voix de chacun se renouvelle, mais oo l'influence strategique et la representation concrete ne suffisent toujours pas, la representation symbolique revet encore plus d'importance.

En Colombie-Britannique, comme ailleurs, les personnes en situation de handicap sont representees de diverses facons au gouvernement. Cette province figure parmi les provinces ayant le plus d'elus handicapes, et cette situation fournit l'occasion ideale pour etudier les effets de leur representation et les facteurs qui l'expliquent.

Conditions propices a la representation des minorites

Il est parfois difficile de se retrouver dans le processus electoral alors que les partis politiques agissent a titre de controleur d'acces. Ils jouent un role fondamental dans l'identification et la selection des candidats, car ils ont la mainmise sur la procedure de nomination et le financement des candidats. A mesure que les minorites augmentent, les partis politiques se sont efforces d'obtenir leur appui aux elections, notamment par la nomination d'un nombre croissant de candidats qui appartient a une minorite. Toute hausse demeure en revanche au mieux negligeable a cause des grandes disparites entre les minorites (10). Des donnees laissent supposer que certaines minorites, en particulier les ethnies de l'Asie du Sud-Est, reussissent mieux a se retrouver dans le regime politique que les autres au vu de la composition demographique et de la mobilisation des populations concentrees (11). Il faut ainsi considerer les caracteristiques propres a des minorites (les habitudes concernant le lieu de residence) lorsqu'on tente de surmonter les barrieres a leur participation electorale (12).

Cela dit, le scrutin majoritaire uninominal a un tour ne favorise pas les minorites. Les candidates s'en tirent effectivement mieux dans les regimes de representation proportionnelle, plus propices aux representantes (13). C'est bel et bien le cas en Suede qui a adopte le scrutin de liste et qui comptait 47,3 % de femmes a l'echelon national en 2007, chiffre qui a depuis quelque peu recule pour s'etablir a 43,6 % aux elections de 2014 (14). Ces resultats sont nettement superieurs a ceux enregistres au Canada lors des elections federales de 2015, a savoir 26 % de deputees. La sous-representation dans le scrutin majoritaire uninominal a un tour mene a prendre mieux conscience de la representation inequitable des minorites et de la preference de celles-ci pour les autres formes de representation politique, comme les circonscriptions plurinominales et le scrutin de liste (15).

Criteres d'admissibilite des candidats des minorites

Il y a beaucoup a apprendre sur les difficultes eprouvees par les candidats des minorites par la simple observation des personnes handicapees et des criteres d'admissibilite des candidats elus. Les candidats des minorites doiventils se conformer aux criteres d'admissibilite du groupe dominant pour se faire elire? D'une part, les candidats des minorites sont souvent tenus de les egaler ou de les surpasser (16)...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE