Nouveau-Brunswick.

Auteur:McKay, Neill
Fonction :Rapports legislatif
 
EXTRAIT GRATUIT

Discours du Trone

La lieutenante-gouverneure, Jocelyne Roy Vienneau, a ouvert la 1re session de la 58e legislature le 3 decembre en prononcant le premier discours du Trone du gouvernement liberal du premier ministre Brian Gallant. Le discours avait pour theme principal la prosperite du Nouveau-Brunswick grace a un plan encourageant la croissance de l'emploi, l'atteinte de l'equilibre budgetaire et le retour au travail des familles et des collectivites.

Parmi les points saillants du discours, mentionnons la mise sur pied du Conseil de l'emploi du NouveauBrunswick et d'une nouvelle societe de la Couronne nommee Opportunites Nouveau-Brunswick, dont le mandat sera de tracer la voie en matiere de creation d'emplois et de croissance economique; la creation du Fonds d'investissement dans l'infrastructure, du Fonds dans le developpement economique et du Fonds d'emploi pour les jeunes; l'elaboration d'un plan de dix ans en matiere d'education; la mise en aeuvre d'un programme d'innovation; le developpement responsable des secteurs de l'energie et des ressources naturelles; la centralisation des services communs au sein de l'appareil gouvernemental et la tenue d'un examen approfondi de l'ensemble des programmes gouvernementaux; le retablissement du programme d'ameliorations residentielles ecoenergetiques et, finalement, la modification de taxes et frais divers.

Le 5 decembre, le leader de l'opposition officielle, Bruce Fitch, a presente sa reponse au discours du Trone. Il a parle du potentiel de l'industrie du gaz de schiste pour favoriser le marche de l'emploi et l'activite economique du Nouveau-Brunswick, et il a mentionne le desaccord entre l'opposition et le gouvernement quant au moratoire que celui-ci veut decreter sur la fracturation hydraulique. Il a dit etre inquiet a l'idee que le gouvernement actuel puisse chercher a faire perdre a la province les gains realises par le gouvernement precedent en matiere d'examen des programmes, de creation d'emplois, de promotion de l'efficacite energetique, d'industrie forestiere et d'exploration des gaz de schiste.

M. Fitch a releve plusieurs secteurs economiques passes sous silence dans le discours du Trone, notamment les peches et l'aquaculture, le tourisme, l'agriculture, la sante et les programmes sociaux. Il a indique que l'opposition s'inquiete du rassemblement de plusieurs ministeres sous la direction d'un seul ministre, et des repercussions financieres du programme d'infrastructure que propose le...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE