Nouveau-Brunswick.

AuthorMcCleave, John-Patrick
PositionRapports legislatifs

Reprise de la première session de la 60e législature

Le 18 octobre, le Président Bill Oliver a informé les députés que la lieutenante-gouverneure avait délivré une proclamation afin de proroger la première session de la 60e législature et d'ouvrir la deuxième session le 2 novembre. Le 1er novembre, il a annoncé que la lieutenante-gouverneure avait révoqué la proclamation et que l'Assemblée se réunirait le 2 novembre pour poursuivre la première session.

Normalement, l'Assemblée ouvre une nouvelle session chaque automne; le matin, elle se réunit pour la prorogation, puis elle entend le discours du Trône en après-midi. La reprise de la première session pour une deuxième année rompt avec la tradition.

La rentrée parlementaire a coïncidé avec les négociations syndicales en cours entre le gouvernement provincial et le Syndicat canadien de la Fonction publique. Vers la fin octobre, les négociations ont abouti à une impasse, entraînant une grève des employés. Avant que la question ne soit résolue, le leader à l'Assemblée du Parti vert, Kevin Arseneau, a demandé que la question soit soumise lors d'un débat d'urgence à l'Assemblée. Le Président a rejeté la demande lorsque l'Assemblée a refusé de débattre d'une motion sur le même sujet. La grève a pris fin après qu'une entente de principe a été conclue le 13 novembre.

Budget d'immobilisations

Le 7 décembre, le ministre des Finances et du Conseil du Trésor, Ernie Steeves, a présenté le budget de capital 2022-2023, qui s'élève à 746,8 millions de dollars. M. Steeves a déclaré que le budget d'immobilisations permettrait d'atteindre un équilibre entre la satisfaction des besoins de la province en matière d'infrastructure, le respect de ses obligations financières et le soutien de l'économie provinciale. Les investissements prévus sont les suivants : 338,8 millions de dollars pour les autoroutes, les routes et les ponts, ainsi qu'un montant supplémentaire de 53,2 millions de dollars pour les immeubles et les autres infrastructures; 153,2 millions de dollars pour les infrastructures de soins de santé et 84,7 millions de dollars pour les écoles publiques. Comme l'étude du budget des dépenses en comité se limite à 80 heures par session, l'Assemblée a adopté une motion pour accorder 80 heures supplémentaires pour étudier ce deuxième budget dans la même session.

Nomination de hauts fonctionnaires de l'Assemblée législative

Le 8 décembre, l'Assemblée a recommandé la nomination de trois nouveaux hauts...

To continue reading

Request your trial

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT