Pas de bureau de circonscription proprement dit : l'experience de l'I. P. E.: entrevue avec Paula Biggar, deputee provinciale.

Fonction :Interview
 
EXTRAIT GRATUIT

Les deputes de l'Assemblee legislative de la plus petite province du Canada n'ont pas le budget necessaire pour avoir leur propre bureau de circonscription. A la place, comme l'explique la Vice-presidente Paula Biggar, les deputes d'arriere-ban doivent faire leur travail de circonscription et tenir des reunions a toutes sortes d'endroits, notamment dans leurs bureaux parlementaires dans la capitale, les centres d'acces a l'information administres par le gouvernement, les bibliotheques, les cafes ou meme leurs propres residences. Biggar souligne que meme si les deputes de l'i. P. E. sont les moins bien remuneres au pays, on s'attend generalement a ce qu'ils soient les plus accessibles aupres de leurs electeurs.

RPC : Les bureaux de circonscription semblent s'etre multiplies d'un bout a l'autre du pays au cours des 40 a 50 dernieres annees et sont maintenant bien implantes dans plusieurs provinces et territoires. Pourquoi pensez-vous que l'i. P. E. n'a pas emboite le pas et integre elle aussi les bureaux de circonscription a la vie politique provinciale?

Paula Biggar : Les deputes d'arriere-ban de l'I. P. E. n'ont pas les budgets necessaires pour administrer des bureaux de circonscription. Les habitants de l'I. P. E. estiment que le cout inherent au maintien d'un bureau n'est pas justifie etant donne l'accessibilite de leurs representants locaux. On s'attend en quelque sorte a ce que les deputes soient accessibles autrement que simplement a l'interieur du cadre d'un bureau; par exemple, des reunions d'electeurs se tiennent dans des cafes, au telephone, chez les deputes ou chez les electeurs. La plupart des deputes de l'I. P. E. respectent ces attentes quant a leur accessibilite.

RPC : A quelle sorte de solutions de rechange les deputes ont-ils recours s'ils ont a traiter des dossiers dans leur circonscription? Les pratiques varient-elles d'un depute a l'autre?

Biggar : La plupart des deputes ont acces a un local dans leur circonscription dans des edifices gouvernementaux deja existants, comme une bibliotheque ou un bureau d'Acces I. P. E.--un guichet unique oo le public peut avoir acces aux services, programmes et renseignements gouvernementaux. A chacun de ces endroits, les deputes disposent d'un telephone, mais ils n'ont pas de personnel de bureau a leur service. Les ministres, par contre, ont droit a un budget pour embaucher un adjoint administratif pour les aider a repondre aux demandes des electeurs. Certains deputes ont acces...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE