Perceptions et rendement : les deputes sont-ils a la hauteur?

Auteur:Gidengil, Elisabeth
 
EXTRAIT GRATUIT

S'inspirant de plusieurs chapitres de l'ouvrage Canadian Democracy from the Ground Up: Perceptions and Performance, l'article d'Elisabeth Gidengil et de Heather Bastedo passe en revue les notes accordees par les citoyens a leurs representants elus et examine plusieurs aspects cles du rendement des deputes a la lumiere de cette ponderation. Apres avoir evoque quelques-unes des raisons pouvant expliquer l'ecart entre la facon dont les citoyens percoivent leurs deputes et la facon dont les deputes s'acquittent de leur role de representant, les auteures proposent certaines voies a explorer pour ameliorer l'image publique des deputes.

**********

Le Canada tire de l'arriere par rapport a d'autres democraties etablies pour ce qui est de la satisfaction a l'egard du fonctionnement de la democratie. En fait, seule une faible majorite de Canadiens (55 %) sont satisfaits du rendement democratique du pays, ce qui place le Canada au 11e rang parmi les 20 pays oo la meme question a ete posee (1). Qui plus est, l'insatisfaction a l'egard du fonctionnement de la democratie au Canada s'est accentuee ces dernieres annees. Les Canadiens semblent etre particulierement mecontents du rendement de leurs deputes (2). Mais leur insatisfaction est-elle justifiee?

En nous inspirant de plusieurs chapitres de l'ouvrage Canadian Democracy from the Ground Up: Perceptions and Performance, nous passons en revue les notes accordees par les citoyens a leurs representants elus et examinons plusieurs aspects cles du rendement des deputes a la lumiere de cette ponderation. Apres avoir evoque quelques-unes des raisons pouvant expliquer l'ecart entre la facon dont les citoyens percoivent leurs deputes et la facon dont les deputes s'acquittent de leur role de representant, nous proposons certaines voies a explorer pour ameliorer l'image publique des deputes

Perceptions du public

La figure 1 presente l'evaluation que font les Canadiens de divers aspects du travail de depute3. Les resultats montrent que les deputes obtiennent des notes particulierement faibles (4,2) lorsque vient le temps d'evaluer leur capacite a faire passer les interets des electeurs avant les leurs. Leurs resultats sont legerement meilleurs lorsqu'on evalue leur capacite de traiter les problemes de leurs electeurs (4,4), de faire valoir le point de vue de leurs electeurs (4,5) et de garder le contact avec les electeurs et les groupes locaux (4,8). Ces jugements sont severes. Bien des Canadiens semblent voir les deputes comme des personnes interessees et incapables de s'acquitter de leur role de representant de leur circonscription. Il est egalement inquietant de constater que les deputes n'obtiennent pas la note de passage pour ce qui est de leur capacite d'exiger des comptes du gouvernement (4,4). Les evaluations sont un peu plus positives lorsque vient le temps d'evaluer leur capacite de participer au debat et de voter sur des questions a la Chambre des communes (5,3) et de defendre les positions de leurs partis (6,1), mais comme le souligne Ruderman, ces taches sont relativement eloignees de la realite quotidienne des electeurs4.

L'autre perception repandue veut que les elus au Parlement se montrent incapables d'honorer la plupart de leurs promesses. C'est ce qui ressort clairement lorsqu'on demande aux repondants d'evaluer le rendement du Canada a l'egard de differents aspects. La capacite de tenir ses promesses obtient l'un des moins bons scores (5.0) sur une echelle de zero a 10; seules les questions relatives a l'honnetete des representants du gouvernement (4.8) et a la corruption en politique (4.5) obtiennent des pointages plus faibles encore5. Le Parlement lui-meme obtient tout juste la note de passage (5.6) pour ce qui est de son degre de representativite de la societe canadienne. Par ailleurs, une majorite de repondants (56 pour cent) sont insatisfaits de la facon dont les deputes canadiens font leur travail.

Comparer les perceptions et le rendement

Dans quelle mesure ces perceptions negatives sont-elles justifiees? Les pietres resultats obtenus en ce qui a trait a la representativite du Parlement sont justifies--du point de vue de la representation descriptive. La representation descriptive est atteinte lorsque les representants elus ressemblent a ceux qu'ils representent (6). La Parlement canadien est loin d'etre a l'image de l'electorat. La proportion de femmes, d'Autochtones, d'immigrants, de membres des minorites visibles et de jeunes au Parlement a toujours ete tres inferieure a ce qu'elle est dans la population en general. 11 reste cependant que la 41e legislature reflete plus fidelement la diversite de la societe canadienne. De plus, la sous-representation numerique des femmes, des Autochtones, des membres des minorites visibles et des immigrants est compensee dans une certaine mesure par les nominations que fait le premier ministre. Ces groupes demeurent neanmoins sous-representes dans la plupart des postes parlementaires.

Une representation descriptive fidele ne garantit pas bien sur que le Parlement sera a l'ecoute. A l'inverse, le Parlement peut etre a l'ecoute meme s'il n'est pas a l'image de l'electorat. En ce qui concerne la representation effective, les representants elus sont a l'ecoute dans la mesure oo ils agissent dans l'interet de ceux qui les ont elus (7). La representation effective est beaucoup plus...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE