La personne, la famille et le droit, 1968-1998: trois decennies de mutations en occident.

Author:Castelli, Mireille D.
Position:Book Review
 
FREE EXCERPT

Marie-Therese Meulders-Klein, La personne, la famille et le droit, 1968-1998 : trois decennies de mutations en occident, Bruxelles/Paris, Bruylant/Librairie generale de droit et de jurisprudence, 1999. Pp. xvi, 589.

Ce livre consiste en une compilation d'une serie d'etudes ecrites au cours des trois dernieres decennies. Toutes ces etudes portent sur la personne, la famille, les rapports interpersonnels de celle-ci, sa constitution, ses rapports avec l'Etat et la justice ainsi que sur l'impact des droits de l'homme dans ce domaine. Il s'agit d'etudes de droit compare qui permettent de degager l'evolution du droit dans tous les pays d'Europe. Mais les grandes lignes ainsi degagees sont de nature a s'appliquer egalement en Amerique du Nord, notamment au Canada et plus specifiquement au Quebec.

Il s'agit dans tous les cas d'etudes de droit compare, mais celles-ci

sont toutefois loin de se limiter simplement a la seule presentation des regles de droit positif dans les divers pays etudies. De telles etudes presenteraient deja un certain interet mais celui-ci resterait limite. Or, le livre est d'une richesse extraordinaire en raison de l'approche faite et de la reflexion basee sur les grandes tendances du droit contemporain que madame Meulders-Klein degage par rapport a divers sujets. De ce point de vue, la plupart des textes constituent des incontournables car ils apportent des elements de culture historique et / ou des syntheses sur les causes d'elaboration des droits, de la notion de personne, de la conception juridique, du mariage, etc. Bien que parfois courts, ces textes sont absolument indispensables pour pouvoir saisir et apprecier l'etat actuel du droit. En effet, ils permettent de comprendre l'origine des droits qui nous regissent dans ces domaines et, par consequent, l'eventuelle necessite de proteger certains aspects, certains > inherents a la matiere telle que la notion de personne qui restitue d'une maniere synthetique l'origine de cette notion. Un autre de ces noyaux durs est l'etude du mariage dans le chapitre >, ou apparait notamment, par le biais de l'expose, l'origine du formalisme actuel du mariage, l'importance de ce formalisme et les inconvenients de son absence reveles par l'histoire. De plus, des questions fondamentales sont posees que ce soit dans le chapitre concernant le demariage consensuel ou--plus fondamentales encore--celles concernant les droits de l'enfant dans les chapitres portant des titres significatifs : > et...

To continue reading

FREE SIGN UP