Principles and Gerrymanders: Parliamentary Redistribution of Ridings in Ontario, 1840-1954.

Auteur:Sholdice, Mark
 
EXTRAIT GRATUIT

Principles and Gerrymanders: Parliamentary Redistribution of Ridings in Ontario, 1840-1954. George Emery. McGillQueen's University Press, Montreal et Kingston, 2016, 332 pages

[ILLUSTRATION OMITTED]

Dans son ouvrage Principles and Gerrymanders, l'historien George Emery s'interesse aux redecoupages des circonscriptions electorales en Ontario, autant a l'echelle federale que provinciale, des annees 1840 aux annees 1960. Ce sont les politiciens qui redessinaient les limites des circonscriptions electorales jusqu'a ce que cette responsabilite soit confiee a des comites legislatifs bipartites au debut du XXe siecle, puis a une commission independante provinciale en 1962, et federale en 1964. Emery definit le terme > comme etant >. Le terme nous vient du gouverneur Elbridge Gerry du Massachusetts, qui fit un redecoupage manifestement partisan des districts legislatifs de l'Etat en 1812.

L'auteur reussit a demontrer que le redecoupage des circonscriptions a des fins partisanes n'etait pas generalise en Ontario au XIXe et au debut du XXe siecles. Les partis au pouvoir se livraient seulement a la pratique a des fins tres particulieres : pour cibler et compromettre un membre de l'opposition; ou pour remanier les circonscriptions favorables a l'opposition de maniere a maximiser le nombre de circonscriptions susceptibles d'etre remportees par le gouvernement.

Emery eclaire ses lecteurs en definissant plusieurs principes bien etablis dans la culture politique ontarienne a l'egard du redecoupage des circonscriptions electorales, comme le respect de l'integrite des municipalites ou le consensus selon lequel les electeurs des regions urbaines devraient etre sous-representes comparativement a ceux des regions rurales (la pratique est dite passive lorsqu'on ne procede a aucun redecoupage malgre un ecart croissant dans la population des circonscriptions). Ces principes entraient souvent en conflit, l'ideal voulant des circonscriptions a population egale (c.ad. la >) etant particulierement difficile a concilier. Son cadre conceptuel nuance ainsi etabli, Emery demontre que les politiciens de l'Ontario agissaient dans un texte politique et culturel bien precis et ne pouvaient redecouper a leur guise les limites des circonscriptions.

Principles and Gerrymanders se fonde sur une analyse minutieuse des resultats des elections, allant jusqu'a l'echelon cantonal. La methode employee consiste a exam i ner les principes motivant chacun des redecoupages des...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE