Renouvellement democratique a l'Ile-du-Prince-Edouard.

Auteur:Brown, Jordan
Fonction :Article vedette
 
EXTRAIT GRATUIT

La plus petite province du Canada est reputee pour son taux eleve de participation electorale. Cette tradition d'engagement actif dans le processus democratique en fait un endroit particulierement interessant pour reflechir a differentes formes de renouvellement democratique. Dans cet article, l'auteur, qui preside le Comite special sur le renouvellement de la democratie, expose le contexte et l'histoire de l'examen auquel s'est livre l'I.-P.-E au sujet de son systeme electoral et qui s'est termine par un plebiscite tenu du 29 octobre au 7 novembre 2016. * Cet article a ete redige en aout 2016.

Dans son discours du Trone de 2015, le gouvernement de l'Ile-du-Prince-Edouard s'est engage a >. Le gouvernement a aussi produit le Livre blanc sur le renouvellement democratique (le >) qu'il a rendu public a la derniere seance de l'Assemblee legislative. Comme le titre le laisse entendre, le livre blanc est un document de travail sur la reforme democratique a l'Ile-du-Prince-Edouard qui porte principalement sur le mode de scrutin, le nombre et la repartition des sieges a l'Assemblee legislative et les possibilites d'ameliorer les lois electorales et la representation a l'Assemblee legislative.

Le 9 juillet 2015, l'Assemblee legislative a convenu a l'unanimite de creer un comite special de l'Assemblee legislative forme de cinq membres pour encadrer la participation des citoyens et formuler des recommandations en reponse au Livre blanc sur le renouvellement democratique. J'ai le privilege de presider ce comite special. A ce titre, permettez-moi de mettre en contexte la tache qui nous incombe, surtout en ce qui concerne notre mode de scrutin, et de delimiter certains des enjeux auxquels le comite fait face.

Contexte

Dans le cadre de l'election generale du 4 mai 2015, 82,22% des electeurs admissibles ont elu a l'Assemblee legislative de l'Ile-du-Prince-Edouard, selon le systeme uninominal majoritaire a un tour, 27 deputes charges de representer et de gouverner les 146 000 habitants de la plus petite province canadienne.

Les deputes liberaux, avec 18 sieges, ont forme un gouvernement majoritaire; les progressistes-conservateurs (PC) ont remporte huit circonscriptions et, pour la premiere fois dans l'histoire de l'Ile, un depute vert, le Dr Peter Bevan-Baker, qui est le chef de son parti, a ete elu et son parti a recu le statut de parti officiel. Les liberaux ont obtenu 40,8 % du vote populaire contre 37,4 % pour les PC, 11 % pour les neo-democrates et 10,8 % pour les verts. Parmi les 27 deputes, seulement cinq sont des femmes et un est d'origine acadienne (une culture historiquement identifiable sur l'Ile). Les elus ne comptent aucun membre d'une minorite visible ou culturelle (malgre les nombreux Autochtones de l'Ile et les immigrants relativement recents). De plus, trois des deputes recemment elus sont dans la mi-trentaine et les autres se trouvent entre la mi-quarantaine et le debut de la soixante-dizaine.

Le fait que 82,22 % de l'electorat a vote en 2015 temoigne de la grande importance que les insulaires accordent a la democratie provinciale. A mon avis, cela est attribuable en partie a notre volonte constante d'examiner nos processus democratiques et de prendre des mesures lorsque cela est juge utile.

Meme si les resultats des...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE