La Revue parlementaire canadienne en pleine mutation.

Auteur:Stos, Will
Fonction :Editorial
 
EXTRAIT GRATUIT

Dans cet article, le nouveau rédacteur en chef de la Revue parlementaire canadienne se présente aux lecteurs. Il explique que dans ses nouvelles fonctions, il adoptera une approche qui favorise la discussion et les débats sur les nouvelles idées liées à la démocratie parlementaire, tout en reconnaissant son prestigieux passé. Une attention particulière sera accordée aux personnes et aux projets qui visent à continuer à rendre ces institutions attentives et adaptées aux besoins des Canadiens. La conclusion présente certaines des propositions du comité de rédaction pour la Revue en cette période de transition et de renouveau.

**********

Au moment d'entreprendre mon mandat de rédacteur en chef de la Revue parlementaire canadienne, je m'arrête un instant pour réfléchir à mon but professionnel et au type de contribution que je peux apporter à cette institution respectée depuis de longues années, alors qu'elle entre dans une période de transformation. J'imagine que de nombreux parlementaires se sont questionnés de la sorte lorsqu'ils ont été élus pour la première fois dans leur assemblée législative respective.

J'accorde une grande importance aux connaissances historiques en général et je considère personnellement qu'il faut observer le passé pour être mieux préparé à faire face à ce que l'avenir nous réserve.

Pour me préparer à assumer mes tâches de rédacteur en chef, j'ai discuté avec des collaborateurs et lecteurs de la Revue pour leur demander comment ils voyaient le mandat de la publication et comment je pourrais miser sur les solides assises et réussites de mon prédécesseur, M. Gary Levy. Pendant ces discussions, il est rapidement devenu évident que la Revue avait trouvé un créneau précis, qu'elle exploite bien. Les observateurs parlementaires, au Canada et à l'étranger, considèrent cette publication comme une source précieuse pour se tenir au courant de ce qui se passe dans les assemblées législatives partout au pays. Des députés qui siègent actuellement et d'anciens députés publient des articles qui visent à commenter certains des dossiers pressants ou particularités de la vie parlementaire dans un contexte non partisan. Le personnel législatif peut être averti de problèmes survenus dans d'autres organes législatifs ou de problèmes auxquels il pourrait bientôt être confronté au sein de son propre parlement. Les universitaires qui s'intéressent aux questions parlementaires peuvent quant à eux présenter certains de leurs travaux, ce qui...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE