En route vers les prochaines elections.

Auteur:Groves, David
Fonction :Groupe canadien d'etude des parlements
 
EXTRAIT GRATUIT

Le 18 janvier 2019, le Groupe canadien d'etude des parlements a tenu un colloque intitule > pour que les experts reunis puissent faire le point sur les preparatifs necessaires avant les elections de l'automne 2019. Cette rencontre tres courue a reuni des strateges politiques ainsi que le directeur general des elections et le directeur parlementaire du budget.

La strategie politique

Pour commencer le colloque, des strateges politiques ont presente leur analyse sur la position actuelle des partis politiques federaux canadiens ainsi que leurs predictions quant aux resultats des elections federales de 2019.

Michele Austin, responsable des relations avec le gouvernement, des politiques publiques et de la philanthropie a Twitter Canada, est la premiere personne qui a pris la parole. Elle a axe ses observations sur ce que Twitter peut apprendre aux Canadiens sur les sujets en vogue et les forces de chacun des partis dans le cadre des elections. D'abord, elle a fait remarquer que Twitter jouit d'un public jeune et interesse a la politique. En effet, a son avis, le motclic spontane le plus populaire (c.ad. qui n'est pas le produit d'une campagne publicitaire) est #cdnpoli, qui oriente les utilisateurs vers les gazouillis portant sur la politique canadienne. Ensuite, elle a signale que les principales conversations politiques auxquelles participent les utilisateurs canadiens de Twitter tournent autour de l'energie et de l'immigration. Ces themes sont donc susceptibles d'attirer beaucoup d'interet pendant la campagne electorale federale. Enfin, elle a indique que le premier ministre Justin Trudeau est, et de loin, le chef de parti federal qui recoit le plus d'attention et suscite la plus grande participation sur Twitter, bien qu'une certaine part de cette mobilisation provienne de l'etranger. Pour cette raison, elle se demande si la popularite en ligne du premier ministre se traduira par de bons resultats le jour des elections.

Kevin Bosch, vice-president des Affaires publiques a Hill+Knowlton Strategies a commence son allocution en parlant des scrutins recents. Il a passe en revue les resultats d'un sondage qui laissent entrevoir une lutte serree entre le Parti liberal et le Parti conservateur du Canada en raison de la forte incertitude liee aux intentions de vote. M. Bosch a predit que les deux partis seront fortement incites a eviter la moderation et a lancer des appels partisans ou ideologiques audacieux dans leur programme et leur campagne. De plus, il s'attend a ce que l'elaboration de politiques et de programmes s'accelere et soit plus reactive en 2019 qu'auparavant, a la fois a l'approche des elections et pendant la campagne electorale. Les partis mobiliseront l'electorat en temps reel sur les medias sociaux. En dernier lieu, il a souligne les effets possibles des changements apportes recemment a l'administration electorale : la prise de mesures pour reagir aux inquietudes accrues quant a l'ingerence etrangere, la creation d'une commission independante pour encadrer les debats, l'imposition de limites aux depenses preelectorales de tierces parties et l'elargissement du droit de vote accorde aux Canadiens qui...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE