Sous un meme toit : des parlementaires federaux et provinciaux partagent des bureaux: entrevue avec Gilles Bisson, depute provincial.

Fonction :Interview
 
EXTRAIT GRATUIT

Le depute provincial Gilles Bisson represente une vaste circonscription du Nord de l'Ontario. Pour maximiser son acces aux electeurs dans les collectivites eloignees, il a commence a partager des bureaux avec deux de ses collegues federaux. Dans cette entrevue, M. Bisson decrit les nombreux avantages de cette entente pour les electeurs et il explique comment les employes de chaque bureau gerent leurs differents dossiers.

RPC : Comment l'idee de partager des bureaux de circonscription avec ces deux deputes (Carol Hughes et Charlie Angus) vous est-elle venue?

Gilles Bisson : Lorsque j'ai ete elu comme depute neodemocrate en 1990, il me semblait logique d'essayer de trouver une maniere de partager des locaux parce que les electeurs venaient nous voir, sans savoir si le probleme qu'ils voulaient resoudre relevait du gouvernement federal ou du gouvernement provincial. Ils se presentaient donc dans nos locaux, nous racontaient toute leur histoire, et nous nous apercevions que cette question relevait du gouvernement federal. Je devais alors les diriger vers le bureau du depute federal. A l'epoque, nous n'aurions pas pu partager les memes locaux parce qu'il avait signe un bail et que l'espace dont il disposait n'etait pas assez grand pour accueillir nos deux bureaux. Je gardais toujours cette solution en tete et lorsque j'ai demande a Charlie Angus de se presenter aux cotes de Jack Layton, je lui ai notamment dit que s'il etait elu, nous pourrions partager des bureaux. De fait, cette idee faisait partie de sa plateforme electorale et elle a connu un certain succes. Les gens voyaient cela comme un guichet unique : il suffisait de se presenter a un endroit pour obtenir des reponses, les deputes ne pouvaient plus se renvoyer la balle.

RPC : Savez-vous si d'autres parlementaires ont conclu des ententes semblables?

Bisson : La plupart des deputes ne le font pas pour une foule de raisons. Tout d'abord, il faut faire partie du meme parti politique. Il serait insense de partager des bureaux avec un depute d'un parti adverse. Mais de nombreuses autres raisons entrent enjeu. Il peut y avoir des modalites de location qui rendent cette option impossible. Dans d'autres cas, des deputes peuvent vouloir agir a leur guise. Cette solution ne suscite pas beaucoup d'interet parce que tant le depute federal que le depute provincial doivent deployer des efforts considerables. Et c'est egalement un peu fastidieux pour les employes. Ce n'est donc pas une solution utilisee par la plupart des deputes, mais elle...

Pour continuer la lecture

INSCRIPTION GRATUITE