Une etude psychometrique des items du Level of Service/Case Management Inventory (LS/CMI) avec la contribution de la theorie classique des tests chez les personnes contrevenantes du Quebec.

Author:Giguere, Guy
 
FREE EXCERPT

Introduction

A la lumiere du rapport Corbo (2001), la Loi sur le systeme correctionnel du Quebec (LSCQ) fut adoptee le 7 mai 2002 et mise en vigueur le 5 fevrier 2007. Ce rapport recommandait notamment de mieux evaluer les personnes contrevenantes. C'est donc pour evaluer le risque et les besoins criminogenes des personnes contrevenantes confiees aux Services correctionnels du Quebec (SCQ) que le ministere de la Securite publique a decide d'utiliser un outil actuariel, le Level of Service / Case Management Inventory (LS/CMI).

Le present article prend sa source dans une etude psychometrique ayant fait l'objet d'une these de doctorat publiee en 2012 et intitulee (Giguere 2012). Cette etude est issue d'une etude methodologique qui consiste en (Fortin 2010 : 307). L'auteure precise :

La recherche methodologique differe des autres methodes de recherche en ce qu'elle n'inclut pas toutes les etapes du processus de recherche. L'etude ne s'interesse ni aux relations entre la variable dependante et la variable independante ni a l'effet de la variable independante. Elle se definit plutot comme une strategie en plusieurs etapes portant sur la mise au point ou la validation d'un instrument de mesure nouvellement cree ou traduit dans une autre langue. Selon Bonta, Bourgon, Jesseman et Yessine (2005), la conception et l'adoption d'outils actuariels constituent les changements les plus importants depuis les trente dernieres annees en matiere correctionnelle. Blanchette et Taylor (2000), Gottfredson (1987), Grove et Lloyd (2006) et bien d'autres chercheurs poursuivant des recherches dans le domaine de la criminologie reconnaissent deux approches d'evaluation du risque de recidive : les syntheses cliniques et les methodes actuarielles. Les principaux avantages evoques par ceux qui font la promotion des techniques actuarielles et quasi actuarielles consistent a eliminer les decisions arbitraires, la partialite et les prejuges en favorisant me classification impartiale associee a une prise de decision plus juste et rationnelle, de meme qu'une valeur predictive superieure aux methodes discretionnaires, comme le jugement clinique non structure.

Les quatre generations d'approche d'evaluation du risque et des besoins criminogenes

Andrews et Bonta (2003), ainsi que Bonta et Andrews (2007) s'appuient sur quatre generations d'evaluation du risque des personnes contrevenantes. Cette classification s'etablit a la fois en fonction de l'indice de validite predictive et du potentiel de l'outil a evaluer diverses dimensions reliees au risque, a la prediction, aux besoins criminogenes et a la receptivite. La premiere generation, qui a domine me bonne partie du XXe siecle, repose sur le jugement clinique non structure du risque, considere comme etant informel et subjectif. Selon Bonta et Andrews (2007), cette generation sera dominee par le jugement et l'expertise professionnelle. Les deuxieme et troisieme generations d'outils utilisent l'approche actuarielle. La deuxieme generation se fonde sur des et les outils d'evaluation prennent alors en compte des dimensions personnelles, comme les antecedents et la toxicomanie, mais comportent deux lacunes : d'abord, ils sont consideres comme et ensuite, le libelle de leurs items permet de les considerer comme statiques, donc immuables. Les instruments de la troisieme generation tiennent compte des changements dans la situation des personnes delinquantes en integrant des items dynamiques. Cette generation d'outils aide les intervenants a cibler les besoins criminogenes de leur clientele. La quatrieme generation ouvre la voie a des interventions concretes, tant sur le plan des besoins criminogenes que sur celui de la receptivite de la personne contrevenante. Les outils de cette generation, a laquelle appartient le LS/CMI, integrent l'intervention et le controle systematique dans l'evaluation d'une gamme plus vaste de facteurs de risque jamais mesures a ce jour, selon ce qu'affirment Bonta et Andrews (2007).

Description du LS/CMI

L'elaboration du LS/CMI a ete entreprise par Andrews (1995) sur la base de donnees d'archives qui portaient principalement sur des detenus et des probationnaires de sexe masculin. Par la suite, Rettinger (1998) a procede a une etude longitudinale d'une cohorte de personnes contrevenantes confiees aux systemes correctionnels provinciaux canadiens. Enfin, Rowe (1999) a contribue a sa conception en realisant une autre etude en fonction de la premiere partie du LS/CMI. Il convient de preciser que ce dernier instrument prend ancrage dans le Level of Service Inventory-Revised[TM] (LSI-R). Ainsi, les principales assises theoriques et psychometriques du LS/ CMI se trouvent dans le manuel du LSI-R. Selon les auteurs, le LS/CMI serait un outil plus sophistique que ceux qui avaient ete mis au point au cours des annees 1970 puisque l'amelioration du coefficient de validite resulte d'un reajustement des , contrairement aux outils des generations precedentes. Le LS/CMI fait appel a huit dimensions, que l'on mesure avec 43 items, ce qui permet de generer un score total maximal de 43. L'instrument actuel compte 11 items de moins que la version precedente, le LSI-R. Ces items sont regroupes comme suit : les antecedents criminels (8 items); l'education ou l'emploi (9 items); la famille et le couple (4 items); les loisirs et les activites recreatives (2 items); les frequentations (4 items); les problemes d'alcool ou de drogues (8 items); l'attitude et l'orientation procriminelle (4 items); et le type de comportement antisocial (4 items). Un poids unitaire est attribue a chaque item endosse par l'evaluateur. Parmi ces items, 30 presentent une echelle de reponse dichotomique (oui/ non) et 13 une echelle polychotomique a quatre niveaux de reponse (0 a 3). Pour les items dichotomiques, un score de 0 est accorde a une reponse et un score de 1 a une reponse . Pour les items a echelle de reponse polychotomique, un score de 0 est accorde aux reponses et un score de 1 aux reponses . Le score total aux 43 items represente le niveau de risque et de besoins criminogenes. Ce score varie de 0 a 43. Plus le score est eleve, plus est eleve le niveau de risque et de besoins. Ainsi, une personne contrevenante qui obtient une cote se situant entre 0 et 4 est consideree sur le plan du risque et des besoins comme ayant une cote . Si son resultat se situe entre 5 a 10, elle est cotee , s'il est de 11 a 19, elle est cotee comme , de 20 a 29, comme ayant une cote et de 30 a 43, comme (Andrews, Bonta et Wormith 2004).

Considerations theoriques concernant les analyses psychometriques et les outils actuariels de la gestion du risque de recidive et des besoins criminogenes

Liu et Boone (2006) avancent que la mise au point de tout instrument de mesure commence par l'appropriation par des experts d'une theorie et d'une demarche qui valident le contenu des items. Cette etape fondamentale de preuve de contenu est prealable a l'analyse des items. Une fois que cette preuve (1) fait consensus chez les experts, l'analyse peut commencer. Cette analyse permet notamment de circonscrire les items dits ou inutiles, c'est-a-dire ceux qui ne se comportent pas comme les autres items du test ou qui presentent des indices psychometriques carrement en marge du construit mesure (Bertrand et Blais 2004). Une fois detectes, ces items susceptibles d'engendrer des biais sont modifies ou elimines (Santor, Ramsay et Zuroff, 1994). La non-detection de tels items peut contaminer les qualites psychometriques de l'instrument, tant sur le plan de la fidelite que sur celui de la validite. Le present article vise surtout a permettre une analyse des items du LS/CMI a partir de la theorie classique des tests. Le resultat de cette analyse devrait permettre d'en connaitre un peu plus sur les proprietes psychometriques de l'inventaire. Ce processus amene a prendre des decisions relatives a certains items, c'est-a-dire a evaluer leur pertinence, a determiner comment ils contribuent a discriminer et, enfin, a se prononcer quant a leur impact sur le test ou l'instrument de mesure. Bertrand et Blais (2004 : 57) soulignent que tout item doit permettre de ou de les individus forts des individus faibles. Dans le cadre du LS/CMI, les individus forts correspondent a ceux qui ont obtenu un score eleve ou faible quant au risque de recidive et de besoins criminogenes. L'analyse d'items s'avere une . Selon cette source, l'objectif ultime d'une telle analyse vise a Les items aberrants sont ceux qui ne sont pas en lien avec les autres, ou pire, qui leur sont associes negativement.

L'analyse des items du LSICMI a partir de la theorie classique des tests

Developpee en grande partie des la premiere moitie du XXe siecle, la theorie classique des tests se presente comme un ensemble de principes et de methodes ayant pour but d'assurer aux operations de mesure les qualites psychometriques indispensables a leur exploitation et a leur interpretation. Il s'agit d'une theorie de mesure, basee sur le principe selon lequel le score X d'un individu, observe grace a un instrument de mesure, represente la somme de deux composantes : le score vrai V et une composante independante d'erreur de mesure E (Crocker et Algina 1986; Allen et Yen 1979):

X = V + E (1)

oU X = score observe, V = score vrai, E = composante d'erreur aleatoire.

Contrairement au score observe, le score vrai forme un concept abstrait et theorique, non observable, inconnu et fixe d'une prise de mesure a l'autre. On peut definir le score vrai comme la moyenne theorique des scores observes apres avoir administre a une meme personne le meme outil un tres grand nombre de fois. Quant au score observe, il s'agit d'une entite reelle, connue et variant d'une passation a l'autre. On appelle la difference entre le score vrai et le score observe a chaque administration. Cette erreur de mesure est aleatoire. Elle peut etre positive, negative ou neutre. La moyenne des erreurs de mesure pour un grand nombre de passations d'un meme...

To continue reading

REQUEST YOUR FREE TRIAL